jeudi 17 mai 2012

A comme .... ALOPECIE DE TRACTION

Comprendre l' ALOPECIE DE TRACTION...



Comme le rappelle Hélène Clauderer, c'est ce que l'on appelait autrefois "l'alopécie du chignon", à partir des années 20. (http://www.centre-clauderer.com/)


L' alopécie est le terme technique utilisé pour désigner la chute progressive des cheveux.  A la source de ce phénomène, plusieurs facteurs:


- dérèglement hormonal
-chimiothérapie
- infections
- à cause d'une carence nette en fer
- cela peut aussi être héréditaire
- ou à cause des habitudes et certaines méthodes de coiffure.


Dans ce dernier cas, on parle alors en général, d'alopécie de traction.


L'alopécie de traction nous intéresse particulièrement, nous les femmes/hommes afro-, à cause de nos coiffures:
-Queues de cheval, couettes trop tirées,
-Petites tresses, coiffures avec rajouts, nattes trop serrées ou lourdes
-Bigoudis pour dormir qui serrent trop
-Serres-tête, bandeaux trop serrés
-Usage abusif de la brosse à cheveux aux tempes et à l'arrière de la tête
-Tissages collés/ avec crochet
-Utilisation de graisses/ vaselines de façon abusive sur le cuir chevelu (si vous lavez trop peu vos cheveux)


Mais aussi:
-Défrisages râtés (brûlures)/ usage abusif
-Lissage/ séchage avec des appareils trop chauds
(= alopécie cicatricielle) 


etc, etc, etc!
photo: http://nappyparty.blogspot.fr


"Mais ça fait quoi au juste?"



...Des repousses qui deviennent de plus en plus fines, des cheveux qui s'éclaircissent aux endroits touchés, la tige capillaire qui devient de plus en plus fragile (= casse!), une chute localisée...
Quelque soit la façon dont l'alopécie se manifeste, le résultat est souvent embêtant et complexant. 



On sent généralement une douleur quasi "atroce" à (aux) l'endroit(s) ou survient cette (ces) tension(s), vous savez, ce genre de douleur qu'on ressent lorsqu'on porte des tresses trop lourdes et serrées par exemple. Le problème avec ces coiffures et méthodes comme vous l'avez remarqué, c'est qu'en général, le cheveu est tellement serré , tiré ou agressé qu'à un moment donné, il dit stop et réagit en se mettant en phase de repos plus tôt que prévu.  Les racines se décrochent alors de leur follicule pileux. 




"Qu'est-ce que je peux faire alors?"


Pas de panique. (enfin si, un peu...)
Avant d'auto-proclamer que c'est CE phénomène qui vous touche, prenez un rendez-vous chez un dermatologue/ spécialiste. C'est à lui de diagnostiquer et analyser votre cas, et c'est à lui que revient la tâche de vous informer et vous orienter vers un traitement adapté. 

N'attendez pas, dès les premiers signes de chute localisées, consultez votre dermatologue. Plus tôt vous traiterez votre alopécie, et plus grandes seront vos chances de retrouver vos cheveux. Car il faut le savoir, dans certains cas, la perte de cheveux peut devenir irréversible. 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Et vous... Qu'en dîtes-vous?